Retour de lectures, stages et conférences concerts

  • Testimony from Jeanne M.

    April 2024 - Retour de stage


    Bonjour Marc, 

    Le dimanche de fin d'atelier chez Marie Jeanne (au Cannet des Maures), tu avais invité les participants à t'envoyer un mail sur leur expérience. 

    Peut-être auras tu le temps de lire mon retour ? il est certes tardif mais les effets de l'atelier ont longuement infusé. 

    Je tenais à te remercier très chaleureusement pour toute ta générosité.

    Tu offres sans compter, et ce cadeau est d'autant plus appréciable qu'il s'est rarifié ...

    Même si je ne suis pas encore devenue une grande pianiste (hihi ! ...) les 2 jours passés au sein du groupe animé (vivifié) par tes bienveillants soins m'ont donné une impulsion pour oser vivre plus fort. 

    L'inconnu est devenu source de curiosité joyeuse. J'invite ma créativité partout où je le peux dans mon quotidien (notamment dans les relations).

    Merci mille fois pour tout l'Amour que tu dispenses par ta chaleureuse présence. 

    Je voulais partager ici l'impression suivante :
     

    ton invitation à Harmoniser les fausses notes de la vie me fait penser au Kintsugi japonais, que tu connais certainement ...

     

    ("Cette technique ancestrale, découverte au XVème siècle au Japon, consiste à réparer un objet brisé en soulignant ses fissures avec de l'or, au lieu de les masquer  ...").


    Avec mes remerciements réitérés et ma gratitude pour m'avoir permis de vivre ces joyeux moments, plein de promesses à venir.

    Bonne continuation !

    Bises 

    Jeanne

  • Testimony from Michel R., Genève

    April 2024 - Retour de lecture

    Témoignage court de Michel Reymond (Suisse) à Marc Vella

     

    Cher Marc,

    Merci pour ton superbe livre "La sagesse de nos fausses notes" qui, à sa lecture, à presque chaque page créée des étincelles dans mon âme et dans mon corps ! ça doit être cette fameuse grâce qui s'installe pour de petits instants de virginité et d'immaculée conception,  à renouveler sans cesse m'a dit mon docteur avec une ordonnance de lecture de ton livre ! (moi qui n'aime pas lire... ça me réconcilie avec cela et en plus ça fait du bien !). Merci d'avoir partagé ta sagesse dans ce livre et ton séminaire qui permet d'ouvrir non seulement mes yeux, mais mes oreilles et surtout mon coeur. J’ajouterai que tu es un artisan de la paix, en toute humilité, mais avec force et conviction qui oeuvre à cette transformation de l'humanité vers sa meilleure version. Tu m'as beaucoup encouragé par ton exemple de vie et sincérité. Merci beaucoup. 

    Michel R., Genève


  • Testimony from Nadine C.

    April 2024 - Retour de stage

    Bien cher Marc,
    Je profite que le stage soit encore bien vibrant pour t’écrire quelques mots sur ce que j’ai vécu.

    Deux choses m’ont poussée à revenir faire un stage avec toi:
    - la souffrance de ma fille. Elle est si extraordinaire, mais elle peine à trouver un chemin qui lui corresponde (ou plutôt, il n’y a pas de chemin existant pour ce qui lui correspond). Je suis seule avec elle, seule à croire, seule à la soutenir. Je me sens épuisée. Je manque de relais qui me montre que tout est possible. Autour, on me pousse plutôt à baisser les bras.
    - l’impression d’être dans le désert, d’être seule dans ma foi, dans ma vibration, dans l’Amour. J’exagère un peu, mais le courant sombre et mortifère qui nous entoure m’atteint. Beaucoup sont résignés. Ma fougue et mon amour dérangent. Ma vulnérabilité et mes valeurs ont peu d’écho, peu d’accueil.


    Ma fille et moi vivons peut-être le même drame. C’est ce qui m’atteint si profondément, si viscéralement.

    Durant ce stage, j’ai passé deux jours à la maison, mon coeur était en joie. Je suis rentrée si remplie d’amour, d’espoir, de joie! Comme une enfant heureuse, simplement… Je ne sais pas encore comment entretenir cela. Le contreJoie est puissant pour les sensibles et les souffrances de ma fille atteignent déjà mon élan. Ce qui est revenu à la vie ce week-end est si fort, mais si fragile. J’ai l’impression d’être une flamme entourée de vent et de courants d’air.

    Merci pour cet îlot d’Amour et d’humanité. Merci d’exister et d’oeuvrer à rendre réelles les plus folles utopies.

    Un gros câlin,
    Nadin
  • Testimony from Isabelle A.

    April 2024 - Retour de lecture

    Bojour Marc, 

     

    Je viens de finir la lecture de ton livre, "l'Eloge de la fausse note" 

    Quel cadeau! Merci 

    Et dans le chapitre 18, le couac qui fait couic, tu parles de la mort et du mystère de l'Après 

    " que se passe t'il après ? Après c'est la grande dissolution dans le mystère....."

     

    et en lisant ces mots j'ai pensé à ce texte de Khalil Gibran "La peur "

    que tu connais peut-être et que je te mets en pièce jointe, je le trouve magnifique. J'en ai pris connaissance et je l'ai offert cet automne à un ami avant qu'il s'en aille en Belgique pour se faire euthanasier et aux parents d'une magnifique fille, amie des miennes, qui s'est suicidée... depuis je le lis et le relis régulièrement. Il m'a fait du bien à l'âme .....

     

    depuis la fin de formation faite avec Sohame en Mars 2023, je tente bien sûr régulièrement des impros au piano et je me fais plaisir à chaque fois, c'est court, c'est posé, c'est silencieux, c'est bon .

    J'ai aussi lu " le piano nomade " et " la caravane amoureuse ", que du bonheur  il m'est arrivé à de nombreuses  reprises de sentir des larmes d'émotion au bord des yeux  !

     

    Je suis ravie de ce que la vie m'offre en ayant découvert tous tes partages, tes paroles d'autant plus que cet été je me suis inscrite début août à La Motte Chalancon pour ta conférence et ton stage de 2 jours, je ne pensais pas y accéder si vite !

     

    Merci merci et à tout bientôt donc

    Isabelle


  • Testimony from Marie-Aimée G. L.

    April 2024 - Retour de stage

    Bonjour Marc,
    Déjà presque 2 semaines ... que le temps si précieux passe vite !
    J'ai souhaité écrire quelques phrases pour faire un retour sur mon expérience du week-end "L'éloge de la fausse note" que nous avons partagé chez Nathalie et Pascal les 23 et 24 mars dernier.
    Par désir de partage, je te les envoie en pièce jointe.
    Je souhaite que toutes ces démarches que tu as pour notre éveil te nourrissent autant que nous, que moi en tous cas !

    Je t'embrasse

    Marie-Aimée


  • Testimony from Catherine D

    April 2024 - Retour de stage

    Bonjour Marc

     

    Je venais  te remercier pour ce stage we de la fausse.note chez Nathalie et Pascal duc a bourgoin jaillieu

    Merci de nous transmettre et rappeler ce message

    Merci de ta simplicité relationnelle  de ta présence malgré la fatigue (j espere que tu as fait.un bon retour )  de ton feu intérieur 

    Et a nous d essaimer et rappeler l.importance de vivre avec ces fausses.notes.comme des opportunités de grandir et laisser la grâce nous pénétrer

    Bonne route a toi . J espere avoir la joie de.venir l été participer à ces grands.rasemblements dans.ton domaine  d Angoulême avec mon mari 

    Et encore bravo pour l édition de ton livre 

    Catherine


  • Testimony from Elsa I.

    March 2024 - Retour de stage

    Très cher frère d'âme, 

     

    Que dire ? 

     

    Après plusieurs années où je t'avais repéré sur le net en me disant Ah oui ce gars-là il me parle carrément, dans son humanité et sa mission il m'est familier comme un frère de toujours... je te découvre enfin "en chair et en os" lors d'un stage l'été passé à l'Oasis Bellecombe, lieu que je recommande fortement. 

     

    Toi l'allumeur de consciences, le révélateur d'âme, l'apôtre des temps modernes.  

     

    Tu remues le fond des choses, et voilà que les humains se réveillent et s'émerveillent sous la magie qui opère à travers ton Enseignement, ta tendresse et ta pertinence pour accompagner l'humain à accoucher de sa splendeur d'Être, tes sollicitations malicieuses et  provocatrices qui brisent les coquilles du convenu, du convenable... et cet humour salace qui décrispe les visages et agace parfois... 

    Humour et Amour, les Anges sont pour. 

     

    Voilà un Homme profondément amoureux de la vie, oui ! 

     

    Tu es là pour nous rappeler que vie sacrée, sacrée vie sont deux mots essentiels et inséparables, comme les deux anses du lemniscate. 

     

    Tu es là pour attiser le feu de l'Amour qu'on porte en soi, notre grand moteur à vivre, mais qui est trop souvent empoussiéré-englué - faut bien gagner sa croûte, faut bien s'adapter à notre environnement, tenir bon encore, faire des efforts, répondre aux sollicitations, plaire à la famille et que sais-je encore... et la routine nous grignote peu à peu... scrontch scrontch jusqu'à ce qu'il ne reste de nous que la blancheur du squelette reposant dans son tombeau. 

     

    Alors en effet puisque la vie ne dure que "3 secondes", mordons à plein dedans, hop-là ! C'est ainsi que je m'inscris avec joie dans ton École de la fausse note en 2024 ! Cela vient se poser comme une évidence  dans mon parcours de musicienne pédagogue et artiste à l'orée de son deuxième demi-siècle - le premier ayant "fondu" derrière moi... pour laisser place au champ des possibles : 

     

    OSER la vie, S'OFFRIR au monde. 

     

    Merci les Anges ! 

     

    "Quand l'élève est prêt, le maître apparaît." (proverbe soufi) 

     

    À toi.

    Elsa
  • Testimony from Dominique V.G.

    March 2024 - Retour de stage

    Envie de commencer mon témoignage par un jeu de mots, premier clin d’oeil à Marc et à son incroyable capacité à faire valser le langage pour le dépoussiérer et nous en révéler la « substantifique moëlle ».

     

            MOROSE          MORT  OSE         MOTS ROSES

     

    MOROSE    MORT  OSE

     

    Tout commence en mars 2020. Double confinement pour moi, celui officiel lié à la politique sanitaire du moment, et celui, plus officieux, personnel, intime, lié à 4 mois de convalescence post opératoire, suite à la détection d’un cancer du sein en décembre 2019.

    Double repli sur moi même.  La grande Histoire qui rejoint la petite, comme pour me signifier qu’il est temps de faire une pause. Et d’oser le face à face avec ce qui inexorablement m’enserre… dans ses serres… malgré les années d’introspection, d’approches psycho-corporelles, pour éradiquer le mal.

    Cancer quand tu nous tiens…

    J’écris, je dessine, je pleure la honte. Le dégoût. La rage contre cet oncle pervers… J’avais entre 7 et 10 ans.

     

    Dans ce même temps, ma soeur - connaissant mon rêve de jouer du piano -, m’envoie le lien de 2 petites vidéos d’un certain Marc Vella qui propose une formation en ligne avec une approche de la musique tout autre que celle qu’on m’a enseignée jusque là. Une approche qui fait entrer en résonance musique des sons et musique de la vie. Avec à la clef le concept de « fausse note » à accueillir et à harmoniser. ça fait TILT. J’entre dans cette formation comme dans un bain de jouvence. "Jouissance à soi" ; "Exigence de la délicatesse" ; "Couple intérieur" ; « Présence" ; "Relation intime avec le ciel », autant de modules aux noms enchanteurs qui doucement me font passer de la colère à l’apaisement. De la lutte à la réconciliation. Comme un retour à la maison après des années d’exil. 

     

    Marc parle une langue qui me parle. Une langue être ange venue de très loin et qui pourtant me semble si familière ! Une langue où les mots chantent plus qu’ils ne nomment. Où la poésie fleurte malicieusement avec la rhétorique pour lui faire perdre la tête. Où l’humour n’est jamais bien loin, pied de nez magistral aux culs serrés (Marc les nomment les "persécuteurs vertueux »). Donneurs de leçons qui culpabilisent, comparent, divisent et jugent, plutôt que de rassembler. Unifier. Réconcilier.

     

    Et si un grand MERCI pouvait accoucher du CRIME ? (Pour reprendre un anagramme cher à Marc). Et si offrir au monde qui je suis venait me guérir de ma souffrance ? « S’offrir plutôt que Souffrir»… 

    J’emporte avec moi la petite phrase, comme un joyau précieux.

     

    Et puis la rencontre avec Marc a lieu, et avec elle, le premier 4 mains. Aucun souvenir sinon la sensation délicieuse de plonger avec lui dans un espace silencieux. Un espace où rien ne bouge et pourtant tellement vivant. Vibrant. Présent ! Connexion profonde avec moi-même et avec l’autre, au-delà des mots. Au delà des sons. Je sais mal nommer cela. Ce moment de grâce hors du temps. Je sais seulement qu’il a existé. Et qu’il y en a eu d’autres. Et qu’il y en aura d’autres.

     

    MOROSE    MOTS ROSES

     

    Ce que je peux dire des stages avec Marc, c’est que c’est un émerveillement à chaque fois. Emerveillement devant le mystère de chacun.e, qui petit à petit, ose sa vulnérabilité et s’ouvre avec une telle sincérité.

    Ce que je peux dire de l’enseignement de Marc, c’est que c’est un terreau fertile, fécond, au service du mieux être, du mieux vivre, du mieux accueillir, du mieux croître. En un mot, du mieux aimer.

     

    Grâce à lui et à la confiance qu’il m’a faite, je me suis offert pour mes 60 ans, un beau, un « vrai » piano, qui m’accompagne aujourd’hui comme un ami.

     

    Et me voilà partition vierge, Corps, Coeur, Conscience à l’unisson, à la rencontre de ma musique et de celle des autres, libre…, avec dans le coeur gravés à jamais ces quelques mots : « Quoiqu’il arrive, aime ».

     

    Dominique


  • Testimony from Capucine C

    February 2024 - Retraite Quinte Intérieure

    Les mots sont bien dérisoires pour exprimer la transcendance... 


    Faire le choix de vivre une retraite indique souvent au fond de nous qu'il y des choses à réparer, à dépasser, et que la montagne est trop haute pour que l'on puisse s'y résoudre seul.

     

    La retraite de la Quinte Intérieure a redonné toute sa place à la force de la conscience collective, le soutien du groupe. Par la présence de chacun des participants, par le regard aimant, par le miroir qu'ils nous offrent, nos blessures les plus profondes ne peuvent plus se cacher.

    Nous sommes démasqués. Et devant témoin, chacun s'offre un pas vers la sincérité, voire même tout un chemin vers la guérison. Car oui, la guérison est possible. J'ai vécu cette guérison ! 

     

    Je vois à quel point le traumatisme que je portais est dépassé. A quel point cet événement difficile m'a fait grandir et j'en remarque aujourd'hui toutes les facettes : ces facettes, c'est vous mes frères et sœurs, âmes de cœur, qui m'avez permis de les comprendre. Je sais à présent que cette expérience m'a offert la chance de pardonner, de réparer. Et c'est nourrie et reliée à la force de ma coupe sacrée que j'ouvre mes sens à un nouvel état d'être : la confiance ! 

    J'ai trouvé ma structure, accueilli le cadre qui me manquait. Ancrée, je suis prête à révéler ma couleur et la vivre dans le grand monde. Je sais que ma couleur est essentielle à l'arc en ciel et souhaite être présente.

     

    Cette semaine, le mariage de la Voix et du Piano ont permis cette progression de jour en jour vers l'harmonie, vers la résolution. Je suis allée jusqu'au bout de ce chemin. Je le sens dans mon être, dans mon corps. 

    Et ce trésor, je me l'offre et je le savoure.

     

    Le mot gratitude brille de mille feux et je remercie Cathy et Marc qui ne réalisent peut-être pas complètement combien ils sont exceptionnels. Dans la force de leur couple solaire, ils ont la bonté d'offrir au monde ce qu'il a de plus précieux : le regard aimant, sans jugement, celui qui soutient, accompagne et parle à notre âme. Je n'avais jamais vécu ça. Tant d'investissement au service de ce qu'il a de plus important : la Souveraineté de Chacun.

     

    Clarté. Ancrage. Confiance. Pardon Amour inconditionnel. Structure. Sorrorité. Harmonisation de ce que je croyais être des Fausses Notes. Accueil. 

    Guérison. Merci

     

    Quelques mots qui vibrent très fort pour moi à la fin de cette semaine 

    AHO

    Capucine


  • Testimony from Magalie B.

    February 2024 - Retour de conférence

    Marc,

    la splendeur de l'Amour doit probablement être en moi...
    J'aurais tellement aimé vous prendre dans mes bras, l'élan était puissant, sachez le. Le respect et la timidité ont pris le dessus...
    Une immense gratitude pour la conférence concert au chateau de la Flocellière. Elle m'a profondément et durablement touchée. J'avais attendu ce jour depuis plus de 10 ans... Voilà... Merci infiniment.
    Avec Amour et Respect pour ce que vous êtes et m'apporter depuis si longtemps.
    Bonne continuation à vous.
    Coeurdialement.
    Magalie B.
  • Testimony from Monik M

    January 2024 - Retour de stage

    Cher Marc, Chère Cathy,

    Je m’étais dirigée vers Angoulême et puis il « fnassait » tellement – comme on dit ici quand il mouillasse -  que j’ai rebroussé chemin , remettant à une autre fois la visite de la vieille ville. Je reviendrai. Oui, je reviendrai à La Touche, nouveau point d’attache – d’appui ? – pour moi. Je reviendrai dans le nidoux baigner dans le halo de bienveillance, d’attention et de délicatesse que l’un et l’autre, l’un avec l’autre, vous dispensez autour de vous.

    Comme le renard et le petit prince, mon piano et moi nous apprivoisons. Sitôt rentrée à la maison, j’ai commencé par caresser ses touches – peut-être ma minette Greenwich était-elle un peu jalouse, mais je l’ai abondamment caressée avant après et j’ai joué pour elle, ce qu’elle m’a paru apprécier. Il me reste à trouver la quinte la plus accordée à son méridien... J’ai commencé à explorer, à tâtons, les multiples arborescences sonores que déploient les quintes consécutives et j’ai déjà grand plaisir à pressentir les nombreuses sentes et ruisseaux qui se glisseront sous mes doigts dans le sillage des résonances pout tisser les notes et me relier à l’océan du monde.

    J’ai dit bonsoir à mon piano avant de monter me coucher. Et là, un instant de grâce m’a été donné. Un peu ensommeillée, relâchée, concentrée sur ma main droite, j’ai subitement entendu ma main gauche répéter toute seule trois notes sur un rythme régulier et un peu jazzy... Face à ces perspectives inouïes, mon endormissement a été quelque peu perturbé par des jongleries de rêves éveillés – jeu de mots, jeu de notes, la malice enfantine qui en partie m’anime pour jouer avec les sonorités des mots et des syllabes quand j’écris de la poésie s’apprête à rebondir sur les touches du piano....

    Marc, c’est avec une immense gratitude que j’accueille et assimile ce que tu m’as transmis.

    J’ai regretté de n’avoir pu te dire au revoir, j’étais avec le piano ivre quand tu es parti et je ne me suis pas rendu compte de ton départ...

    Je vous embrasse, avec mon affection et ma tendresse,

    Monik


  • Testimony from Jocelyne et Claude G

    January 2024 - Retour de lecture

    Comme promis,voici un petit retour de ton recueil de poèmes à fleur de peau,où tous les sens sont en éveil.Ce recueil nous livre tout un chemin  de vie avec ses joies et ses tourments, chemin qui serpente de temps à autre entre lassitude, solitude et soif d'amour. C'est aussi un
    véritable recueil de sagesse et une magnifique source de méditation.Il
    se découvre au fil des jours en ouvrant une page "au hasard" et là, il
    faut savourer et laisser infuser...Ainsi j'ai retrouvé Marc submergé par
    des vagues déferlantes, précipité dans les tourments d'un amour
    absolu,avec ses doutes et ses questionnements.j'ai retrouvé aussi le
    pianiste qui caresse les touches, savoure et soudain fait jaillir les
    sons,tel un violent"o-rage, ô désespoir" pour s'achever dans un silence magistral.

    Ce recueil se termine avec une poignante déclaration d'Amour d'où émerge une profonde tristesse,voire un désarroi que nous comprenons d'autant mieux que tu nous avais fait part,en toute transparence,de ce passage difficile dans ta vie, lors de notre stage à Guidel.

    J'ai adoré " le pianiste ivre,Jamaa El Fna, le chant des libres,à toi je
    te le dis, la langue du coeur, la  beauté, la quête et je voulais."

    Enfin pour faire écho au poème "rien du tout", voici ce petit extrait:

    "Le réel, ce n'est pas du tout ce qu'on imagine.Il ne faut rien
    imaginer,il faut se taire..et écouter.Il faut regarder dans le
    silence,sans vouloir voir et accepter le Rien car ce que l'Homme appelle "rien" c'est cela qui est réalité. Nous sommes aveugles."

    En attendant le plaisir de se retrouver et de lire ton prochain ouvrage ,nous t'envoyons plein de bises iodées.

    Jocelyne et Claude
  • Testimony from Brigitte B.

    January 2024 - Retour de stage

    Bonjour Marc,

    Par ces quelques mots, je souhaite te partager mes ressentis suite à l'atelier de Nancy. La semaine qui a suivi, je me sentais portée par une énergie positive. Quelque chose a bougé en moi et un désir de nourrir la joie s'est manifesté. Pendant tant d'années j'ai nourri la tristesse, les regrets que je m'étais coupée de ma lumière. Grâce à tes enseignements, ta musique, ta présence, une pulsion de vie s'est manifestée. L'envie d'être et de toucher cette jouissance de la vie. Tes propos sont venus heurter une part en moi. Et ceci, je l'ai bien ressenti au cours de l'atelier. Un désir est né de libérer ma puissance créatrice et de m'affranchir de mes peurs. Merci Marc d'être ce joyeux troubadour, touchant dans ce monde ci qui en a bien besoin. Ta présence est lumineuse.
    Chaleureusement.

    Brigitte B.

0:00
0:00